lundi 8 janvier 2018

A quand la fin de ces commémorations qui n'en finissent pas ?



En France, on aime bien commémorer. On aime bien " se souvenir ". Les commémos, c'est un merveilleux outil de com' pour les gens au pouvoir: Voyez, les gens, on n'oublie pas et on est avec vous, on est comme vous, le chagrin et la douleur nous rassemble ! C'est aussi simple que cela. Et ça marche, ça donne de belles images dans les JT.

Il y a bien sûr les journées du souvenir: les armistices et les fins de guerres; celles-là, je les aime bien, on ne rend jamais assez hommage à ceux qui ont donné leur vie pour la Nation quand bien même, bien souvent, ils l'ont fait contraints ou forcés. Il y a les journées mémorielles, celles-là je ne les aime pas tant elles ne servent qu'à être instrumentalisées et récupérées politiquement: la journée pour l'abolition de l'esclavage, par exemple.

Et puis, il y a celles qui ne devraient pas me déranger mais qui finissent par me gonfler un brin. Tenez, depuis deux, trois jours, elles se succèdent: les " anniversaires " des attentats contre Charlie, contre l'hyper cascher, la mort de tel policier ou de telle policière; qu'on me pardonne, malgré le battage médiatique, leur nom m'échappe. 2015, les Kouachi et Coulibaly se déchaînent et de leur islamo-folie, il ne restera que des cadavres, des blessés et des gens traumatisés. Okay, paix à leurs âmes, compassion pour toutes les victimes, les blessés et leurs familles. Mais faudra-t-il chaque année commémorer ? Faudra-t-il chaque année donner l'occasion à nos ennemis de se réjouir à la vue des mines déconfites des autorités qui, empreintes (?) de solennité, s'en vont déposer des gerbes devant une, puis deux, puis trois, puis quatre plaques, le tout au pas de course ?

Et puis, ce qui serait bien, c'est que quitte à faire, faudrait voir à n'oublier personne... Charlie, l'hyper cascher, ça va, on ne risque pas d'oublier, y a tout le lobbying derrière pour qu'on n'oublie pas. Le père Hamel, on n'oublie pas non plus: un prêtre égorgé dans une église, ça marque les esprits... Mais, tiens donc, pourquoi le pauvre Hervé Cornara, assassiné lui aussi par un muzzz en décembre 2015, n'a-t-il eu droit à rien du tout, même pas un déplacement présidentiel ? Pas rentable, pas utilisable médiatiquement ? Saint Quentin Fallavier trop loin de Paris ?

Quant à la rue des Rosiers, y a belle lurette que nos présidents n'y vont plus.

2015, 2016, 2017, 2018 et hop rebelote, le cirque médiatique recommence. Un coup avec de grands discours, un coup sans. Certes, je comprends que nos présidents, maires,  mairesses et autres préfets se sentent obligés de faire un truc tant la crainte du scandale les étreints si d'aventure ils ne faisaient rien mais tout de même... Croyez-vous que l'Hidalgo ou son Julliard de toutou en aient quelques choses à cirer de toutes ces victimes hormis le bénéfice d'une présence médiatisée ? Cheval qui vainc le dragon avait à peine déposé sa gerbe, oups, pardon, sa couronne de fleurs, que déjà il s'envolait pour la Chine déléguant à son Premier le soin d'aller fleurir Clarissa; pauvre Clarissa qui sera la seule cette année à ne pas avoir droit à Jupiter.

2019, 2020, 2021, 2022,... et combien de temps comme cela ? Surtout que ça coûte un bras toutes ces commémos: imaginez ce que peut représenter en hommes, véhicules et matériels le déplacement d'un Prez ou de son Premier, c'est faramineux ! Bon, vous me direz, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie mais tout de même...

2025, 2026, 2027,... On continue ? Qui en aura encore à cirer de Charlie ? Déjà que moins de trois ans après, une grande majorité de Français ne se sent plus Charlie, alors imaginez en 2028.... Et puis d'ici là, on s'en sera peut-être pris une bien plus sévère... qui faudra, elle aussi, commémorer.

Non, le truc le plus simple à faire, ce serait d'organiser une fois par an, une journée du souvenir pour toutes les victimes des attentats, un grand barnum qu'aurait de la gueule, on oublierait personne et ce serait beau. Je suis sûr que les familles y trouveraient leur compte. Il n'y a que les politiques qui sans doute s'en accommoderont moins: de la compassion, une fois par an, c'est un peu léger question cote de popularité !

Résultat de recherche d'images pour "hervé cornora"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

30 commentaires:

  1. Ah, vous exagérez, quand même ! Culbuto aux Invalides, cela n'avait pas de la gueule, peut-être ? Cela ne valait pas tous les jours le défilé de la victoire sur les Champs-Elysées en 1944 avec le général et tutti quanti ? Vous êtes décidément une méchante langue, d'ailleurs c'est peut-être pour ça qu'on vous aime tant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard: ah ça, Hollande aux Invalides, on ne risque pas d'oublier tellement c'était grotesque !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. pauvre vronze-galle , elle meurt au mauvais moment

      Supprimer
    2. Zen Aztec: rien, nada, nibe, queue-de-chie !

      Kobus: on meurt toujours à un mauvais moment... pour ceux qui restent

      Supprimer
  3. Sans compter que tous ces officiels qui viennent pleurnicher devant des plaques commémoratives ne font pas grand chose pour cela ne se reproduise pas..."Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"...
    Mieux encore, les associations subventionnées veillent à ce que tous les lanceurs d'alerte ferment leur gueule, avec la complicité de la justice et des médias. Et Macron veut encore plus museler ce qu'il reste de liberté d'expression...Alors leurs mines déconfites et leurs larmes de crocodile me donnent juste envie de poser moi aussi ma gerbe, si vous voyez ce que je veux dire...
    Quand un pouvoir devient incapable de mettre les bons mots sur des faits et d'agir ensuite en conséquence, la barbarie ne peut que se répéter.
    Moraline et sabre de bois ne vaincront pas les bombes et les kalachnokov...nos enfants et petits-enfants ne nous diront pas merci.

    RépondreSupprimer
  4. Et pas un pour être Charlie Martel (©Nouratin) !

    RépondreSupprimer
  5. Un très grand, immense éditeur est mort : Bernard de Fallois

    Je tenais à le répéter, car des éditeurs comme lui ....
    Il aimait la France, les auteurs, la littérature, et avait l'esprit si ouvert.

    C'est triste de parler de lui au passé.

    Madame Chocolat

    Mais souvenez vous que Suzy Delair vient de fêter son centenaire : " Avec son tralala "
    Un petit air guilleret, hop ! et ça va mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madmae chocolat: j ai cru comprendre qu ils étaient deux grands éditeurs à avoir cané la semaine dernière, un de gauche et un de droite, la balle au centre !

      Qui (de moins de 50 ans) pour se souvenir de Suzy Delair ?

      Supprimer
  6. Il n'y a que le génocide des Vendéens en 1793-94, mon cher Corto, qu'on ne commémorera jamais.

    https://www.asmp.fr/fiches_academiciens/textacad/ladurie/lefigaro/1999/8-030699.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: la République naissante honorer l un des plus grand massacre qu elle ait organisée ? Non c'est pas pour demain

      Supprimer
  7. anne : bonsoir corto. memes idées... je dirais meme qu'une déferlante de commémoration frole l'indécence, non ? je n'oublierais jamais pour ma part clarissa ou le pauvre policier tué à bout portant, les noms se diluent, mais les faits restent en tete.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne: trop de commémos tue la commémo, c'est comme pour es impôts

      Supprimer
  8. Le plus indécent dans ces commémorations,ce sont les papouilles,accolades,embrassades,tapes dans le dos et,cerise sur le gâteau,must des must,la discrète larmichette pour montrer qu'on a un petit coeur... Burk,c'est dégoûtant!
    L'émotion de François Fillon,retenant ses larmes,au moment de son hommage public à son ami Philippe Séguin,ça c'était beau parce que sincère et pudique...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire non seulement c'est dégoutant mais en plus ça manque totalement de sincérité et combien parmi ces autorités larmoyantes ont tt de même une part de responsabilité...

      Supprimer
  9. Véronique Allouche8 janv. 2018 à 21:23:00

    Pas d’accord. Oui il faudra commémorer chaque année car les français ont la mémoire courte. S’ils sont de moins en moins Charlie c’est qu’ils sont de moins en moins concernés par ce qui pourtant, représente un danger pour leur vie, l’islamisme radical ! Le dire et le redire, le faire savoir encore et toujours, chez vous comme dans tous les médias !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véronique, vous ne croyez pas que plutôt que commémorer, il faudrait mettre tout en oeuvre pour que cela cesse/n'existe plus ? Rachel du Gers

      Supprimer
    2. Véronique: l'islamisme radical, l'islam tout court, totalement incompatible avec notre histoire et la République

      Supprimer
  10. Géo

    Tout ça n est qu'indécentes pitreries,ces gens se moquent des Français.Pendant qu'ils jouent sur le registre émotionnel ces parasites ne nous parlent pas des deux cents milliards d euros que l État va devoir encore emprunter sur les marchés financiers pour 2018 pour survivre,je suis prêt à parier qu'ils devront encore emprunter malgré ça avant la fin de l année!(et encore il ne s agit ici que de l État,pas de la Dette des collectivités locales qui nécessitera elle aussi des emprunts).

    Il va falloir aussi commémorer l enterrement définitif du livret A en tant que placement de protection de l épargne des Français,du fait de l imposition d intérêts négatifs supplémentaires discrets grâce à des combines avec le taux d inflation,taux bidouillé par ailleurs.
    Prévoir donc d autres taxes ou augmentations surprises pour 2018,c est mathématique.
    Commémorer l enterrement de tout espoir de pensions décentes pour les retraités.
    Va t'on porter des fleurs et des bougies pour ces célébrations?

    Et les centaines de SDF morts dans les rues chaque année?
    On commémore?
    Les dirigeants du cartel bancaire mondialiste dont macron est l'une des putains
    se servent sans vergogne dans les caisses publiques grâce à ces prétendus "élus"(Rappel:Youtube.Alain Minc:macron....une pute)et tiennent les européens via ce macron et les parasites de l UE,dont l un des représentants a avoué que l argent des peuples a servi à renflouer les banques en 2008 mais fut très mal employé par la suite.

    le Mario Draghi,escroc de la pire espèce,qui a utilisé les sous des européens pour renflouer des sociétés privées faillitaires,
    Les nouvelles mesures prises par les gangsters de l UE pour spolier les gens de leurs biens,programmer la disparition du numéraire pour renflouer leurs patrons banquiers alors que l effondrement s accélère et que nous sommes sur une poudrière,

    Va ton commémorer tout ça?

    Voir l émission de monsieur Jovanovic
    "Youtube.P.Jovanovic-L.Fendt.la revue de Presse de janvier 2018"
    Censuré par la BdF et les banques,et le Monde comme "conspirationniste".
    Sauf qu'amples détails sont fournis comme preuves.

    Va ton bloquer Lechipre qui,sur bfmtv-poubelle,déclarait que "si les chiffres du chômage sont en hausse cela prouve qu'il y a une reprise!"

    Quel rapport avec les commémorations dans ce billet?
    Eh bien une preuve,si il en fallait encore,que nous avons des "dirigeants" parfaitement corrompus et incompétents,qui,au lieu de faire leur travail et défendre les intérêts des peuples,ici où ailleurs en UE,ne pensent qu'à se gaver comme les précédents et leurs maîtres financiers corrompus et incompétents sur notre dos à tous,quel que soient nos origines ou convictions.
    Quand va t'on condamner ces corrompus aussi pour leurs fadaises,pitreries commémoratives classables en "fake news"?
    Je ne vois aucune trace de sincérité sur ces photos de commémorateurs qui ne savent que mentir et détourner l attention tandis qu'ils nous font les poches et détruisent le pays pour le compte de leurs patrons.
    Répugnants,fourbes,malfaisants,parasites,incapables,prévaricateurs,criminels...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gouvernements qu'elle qu'ils soient ne peuvent faire autrement, sinon terminé, on coupent les vivres. Bien sûr ils sont corrompus, ont les payent chers.

      Supprimer
  11. Tripoter le populo là où ça lui flatte le lacrymal est un grand classique des dictateurs en devenir. Hitler (et tous ses semblables qui le rejoindront en enfer pour y pourrir)adorait bisouiller la chair fraîche avant de l'envoyer se faire saigner à coups de grands flonflons clinquants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lecanasson: comparer Macron à Hitler fallait oser, encore que... :)

      Supprimer
  12. C'est tout à fait récent cette manie, ça date de la guerre de 1870.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui me surprend le plus c'est l'inertie dont une grande majorité de français fait preuve. il est étonnant de voir un peuple se faire mettre dans les grandes largeurs avec autant d'apathie. le troupeau continu de bêler et subir le bon vouloir de not'bon maitwe...
      Lamentable...

      Supprimer
    2. Géo

      à GfB

      Du fait que l enfoncement est progressif ils n ont pas encore vraiment réalisé dans quel état le pays se trouve ni le désastre qui les attend.C est un peu comme ces gens qui tombent lentement en état de maladie sans voir leurs forces diminuer peu à peu et se retrouvent un jour sans pouvoir vaquer à leurs affaires courantes.
      Ou sous l effet d une euthanasie douce?Les techniques de programmation mentale fonctionnent bien sur les cerveaux reptiliens.

      Supprimer
  13. Dés lors qu'il faut pleurnicher, commémorer, lécher, pourlécher, on trouvera toujours un (une)
    (ici notre drame de Paris) socialiste en tête de gondole.

    Le socialiste est un pleurnichard pusillanime, pleutre, sans complexe, si ce n'est celui d'être un français...chose dont il s'excuse fièrement, à la première occasion venue.

    En gros, des gens exécrées, abhorrés, vomis par toutes personnes ayant une once d'intelligence, ce qui n'est pas le cas des troupeaux de malchances, qui défigurent la France.

    Bonne journée au PS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Parker Burning

      Le socialiste nait,se reproduit grandit dans une vaste couveuse nommée La Blattosphère.Il finit par mourir sous le poids de ses excréments dont il aura pollué entre temps la planète avec générosité parce que c est le seul bien qui est à lui et qu'il aura offert de bon coeur.
      Car pour tout le reste il a ce point commun avec un grand financier de posséder ce qui ne lui appartient pas et de donner ce qu'il n a pas.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens