mardi 15 mai 2018

Gaza: des milliers de zombis fanatisés et manipulés par le Hamas


J'espère que comme moi vous avez été très impressionnés par les images des combats qui ont eu lieu hier à Gaza, images qui bien évidemment ont fait le tour du monde. Impressionné non pas par le nombre de morts et de blessés (57 morts et 2 400 blessés au dernier décompte), on s'en fout un petit peu, y a bien plus ailleurs chaque jour mais par, d'une part le fanatisme imbécile de tous ces palestiniens se précipitant sur la frontière israélienne avec la certitude partagée par tous qu'il y aurait des morts et d'autre part, par le calcul criminel du Hamas et des autorités palestiniennes qui n'ont pas hésité à envoyer au casse-pipe des milliers de gens, majoritairement des jeunes et des humbles, pour jouer encore et toujours la victimisation.

Parce que qu'a-t-on vu ? Des kilomètres carrés relativement plats, à découvert, et des milliers de palos en colère armés de lance-pierres, de cocktails Molotov et de cerfs-volant incendiaires courir, sans protection, vers la frontière israélienne où les attendait, sur-armée, Tsahal. Les criminels, qui sont-ils ? Les Israéliens protégeant leur frontière, les villages et colonies de peuplement adjacents, et ce quoique l'on puisse penser de la "colonisation", ou le Hamas qui a envoyé à une mort certaine des milliers de gens peu armés, amenés pour la plupart par bus entiers ? Je vous laisse juge mais j'ai une certitude, le nombre de morts a été bien faible au regard de la capacité de destruction de l'armée israélienne. Tsahal a donc joué la retenue. Qui pour le dire dans nos médias occidentaux ? Personne.

On sait parce que l'on a vu des dizaines de fois les images, le Hamas n'est pas dépourvu d'armes; il a des roquettes en quantité astronomique, des armes modernes, des véhicules blindés et des militaires entraînés. Hier, on a rien vu de tout cela. La seule chose que l'on a vu ce sont des milliers de gens dépenaillés, en survêtements, en djeans, des jeunes se précipitant à l'affrontement aux cris d'Allah Machin.

Une stratégie simple: envoyer à la mort "ses enfants" et jouer la victimisation, victimisation relayée avec quasi outrance par des médias français globalement de gauche et donc acquis à la cause palestinienne depuis des années. La même gauche qui laissa, sans rien faire, défiler à Barbès ou à Sarcelles des milliers de personnes ( palestiniens, extrême-gauche, NPA, FDG, racailles,...) il y a 3 ou 4 ans. Le Hamas le sait bien, en fabriquant ses martyrs, il sait pouvoir conquérir toute une partie de l'opinion publique, y compris, bien sûr, les populations musulmanes du monde entier. La population palestinienne meurtrie, c'est la communauté musulmane mondiale qui l'est aussi. Une consultation internet ce matin sur je ne sais plus quel média ne donnait-elle pas 57% des Français indignés par les morts d'hier.

Un Hamas criminel donc soutenu par les beaux habits du chef de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, le même que la communauté internationale a reconnu. Et réciproquement, Abbas peut défendre la cause devant la communauté internationale sachant qu'il peut compter sur les massacres organisés par le Hamas (et le poids des images de ces mêmes massacres), organisation que la quasi totalité des pays occidentaux a qualifié de terroriste.

Il y a donc du gauchisme, de l'hypocrisie et du clientélisme envers la population musulmane de France, au pire de l'aveuglement, lorsque Emmanuel Macron, par voie de communiqué, déclare: "condamner les violences des forces armées israéliennes contre les manifestants". L'armée israélienne, hier, n'a fait que protéger ce qu'elle estime être son territoire et réagir à l'attaque de milliers de zombis fanatisés et manipulés par une organisation terroriste.


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

64 commentaires:

  1. Cher Corto, vous vous engagez là dans un domaine sensible et surtout sans issue autre que la violence. Assurément prendre partie dans cette affaire, c'est se tromper.
    Certes la manipulation a marché à plein, mais d'un autre côté des dizaines de morts et des milliers de blessés ne calmeront en rien le ressentiment des palestiniens et des arabo-musulmans un peu partout dans le monde.
    Quant à Macron, pour lequel je n'ai aucune affection particulière, il lui était difficile de dire autre chose.
    Cordialement.
    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Défendre la cause palestinienne, c'est défendre le terrorisme incarné par le Hamas. C'est défendre aussi l'enrichissement de ses dirigeants. Si un jour les Israéliens décident d'envahir ce territoire, croyez que les dirigeants du Hamas accueilleront leurs ouailles dans leurs somptueuses demeures ?

      Supprimer
    2. Il ne s'agit pas de "défendre la cause palestinienne" mais de constater que ce conflit est inextricable, les deux parties jugeant leur action légitime.
      On peut partir de Moïse et de Canaan pour les uns, d’Ismaël pour les autres et rien ne sera réglé pour autant, sans parler de la décision de l'ONU quant à la partition de cette région qui s'est faite aux dépens des résidents d'alors.
      C'est tout.
      Le Page.

      Supprimer
    3. Le Page: je ne prends pas réellement partie, je ne fais que constater à quelles manoeuvres le Hamas est capable de recourir pour faire avancer la cause palestinienne par delà son " territoire"

      Supprimer
    4. La Jordanie occupe l'autre partie de la Palestine et curieusement cela ne pose aucun problème au Hamas.

      Supprimer
    5. Géo

      La Jordanie reste épargnée parce que c est un pays qui sert de base commune aux parties en présence pour divers petits arrangements et trafics en tout genre, selon des sources fiables.

      Supprimer
    6. Géo

      Un choix possible parmi d autres:les analyses de Bassam Tahham sur la situation au Moyen-Orient.

      Supprimer
  2. Comme toi ça me rend fou d'entendre l'abruti de Maillot et consort aux grandes gueules taper sur Trump le responsable au premier chef du "massacre"et évidemment Tsahal en 2em.S'étrangler en disant que des bébés avaient étés tués...Putain le trou du cul,quand on pense qu'il y a des parents suffisamment manipulés pour amener des chiares à ce type de manif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: a midi au JT de France 2, ils nous ont montré un pauvre bébé de 2 mois mort hier à cause des lacrymogènes israéliens (en admettant que ce ne soit pas bidonné), comme tu dis, comment il faut être manipulés et prêt à tout et n importe quoi...

      Supprimer
  3. Entièrement d'accord avec vous, que faisait cette femme avec son bébé dans les bras à cet endroit ? bien sûr le Hamas envoie les plus faibles en 1ère ligne comme d'habitude. Personne ici ne comprend vraiment ce conflit, personne ne veut comprendre qu'Israël défend des frontières, les habitants qui vivent près de gaza (villes, kibbutz). Que se passerait-il si ces hordes arrivaient à faire une brèche dans la frontière ? Un massacre car ils sont endoctrinés à la haine du juif depuis le biberon. L'argent qu'ils reçoivent de la communauté européenne et de l'ONU depuis 70 ans ne sert pas à nourrir les palestiniens ni à améliorer leurs conditions de vie mais à enrichir les "chefs" de gaza et à acheter des armes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit de voir les maisons des responsables du Hamas u de l'autorité palestinienne pour le constater, celle de Mahmoud Abbas est un véritable palais

      Supprimer
    2. "ne sert pas à nourrir les palestiniens"

      Un tiers de la population de Gaza est obèse, on ne compte plus les demandes en chirurgie esthétique et on trouve tout plein de connards prêts à les plaindre.

      Supprimer
  4. Tous nos islamo-bobos n'ont pas de mots assez durs pour stigmatiser certaines opérations militaires... "douteuses" menées sur le front pendant la 1re guerre mondiale mais là, c'est tout juste s'ils n'en sont pas à pousser des "youyou" de colère et de désespoir depuis leurs beaux quartiers.

    de toute façon, ces morts sont surs d'être reçus par Allah lui-même en personne au paradis des martyrs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: et oui les islamo bobos, toujours prêts eux aussi à défendre ces palestiniens

      Supprimer
  5. Je préfère vous renvoyer, mon cher Corto, à l'article de Zov Zerah - sans doute écrit avant les derniers événements de Gaza - qui analyse avec une certaine hauteur de vue les problèmes de notre début de XXe siècle qui voit toutes les règles internationales bafouées ce qui entraine le "tohu-bohu" dont le conflit israélo-palestinien n'est qu'un des épisodes.

    https://benillouche.blogspot.fr/2018/05/le-basculement-vers-le-xxieme-siecle_15.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: je l'ai lu et pensait éventuellement le repiquer ce soir

      Supprimer
  6. Macron et consorts par leur réaction se font les complices des dirigeants palestiniens antisémites qui s'enrichissent en détournant à leur profit les aides internationales et laissent leur population dans la misère pour mieux la controler et la manipuler.Rendez-vous prochainement en france pour de nouveaux meurtres ou attentats visant la communauté juive.....Les prochaines victimes sauront alors à qui demander des comptes....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Le macron va faire plus.
      Il a voulu servir de négociateur entre Erdogan et les Kurdes.Erdogan l a envoyé sur les roses aux téléphone et dit publiquement qu'il était et avait des propos "bizarres", pas un compliment et cela d un ton moqueur mine de rien.
      Puis le macron a prétendu servir de négociateur entre Chine et Tibet,d où l amusement prévisible des Chinois bien plus discrets de par nature mais non moins efficaces dans leur politique.

      Il va sûrement vouloir jouer le négociateur entre Israël et les Palestiniens.
      On devra s attendre en France à ce que Presse aux ordres,après avoir servi du "macron chef de guerre" pour avoir envoyé des missiles très chers et détruits pour la plupart en Syrie,
      le gratifie d éloges dithyrambiques du genre "nouveau prince de la paix" mais pas plus justifiés que pour la terne gravure de mode Godoy,éloges que seul le blaireau basique hexagonal gobera comme mérités.
      Sauf que l État palestinien sera toujours indécrottable et était voué depuis toujours à rester un État fantôme.
      Et que quand la situation dégénérera,cherchons à deviner qui devra accueillir de nouveaux "migrants" chez soi,quand les félons des fantoches français et de l UE ont décidé qu'il était interdit de s opposer à l entrée des "migrants" en Europe.
      Regardons ces gens en guérilla que nous pourrions bien avoir à accueillir ainsi que nombre d autres tôt ou tard chez nous faute à une politique traitresse,criminelle et irresponsable de gouvernants occidentaux irrécupérables.

      Et déjà des "migrants" Noirs dernièrement refusés par Israël et redirigés...vers Europe.

      Bilan:dans tout ça rien que de nouveaux emm... à retirer pour la France et autres pays à l ouest.Et un petit macron pour tout aggraver.

      Supprimer
  7. Le fanatisme est décidément une triste chose. Que ne font ils leur deuil après 70 ans, ce ne sont pas les pays arabes qui manquent pour s'intégrer. Des millions de Poméraniens, de Prussiens, de Silésiens ou de Sudètes ont été forcés d'abandonner des terres qu'ils occupaient depuis des siècles et se sont parfaitement intégrés dans la société allemande d'après-guerre, ils savaient qu'ils n'avaient aucun espoir de retour.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain :tant que les palos seront soutenus et financés pas " l'internationale" bobo-gauchos...

      Supprimer
  8. Géo

    Hors du contexte émotionnel de l affaire je persiste dans ce que j écrivais en commentaire dans un précédent billet portant sur le transfert de l ambassade des USA à Jérusalem.
    La décision de Trump,certainement poussé par des cartels du "deep State" était mauvaise parce qu'elle va déstabiliser davantage la région et favoriser l affrontement de deux camps décidés à en découdre,par l intermédiaire de pays riverains que l on va encore armer à ces fins.
    Ces violences ne sont sûrement que le prélude de futurs affrontements plus meurtriers dont nous allons nous aussi subir les effets pervers,impliqués dans un double jeu du fait même de positions internationales maladroites et ambiguës qui vont mettre la France dans une situation intenable.
    L'occasion peut-être bien de voir surgir un nouveau golem pire que Daesch.
    Et bien sûr la traditionnelle guerre psychologique où chaque partie va chercher à manipuler l opinion publique.
    Ça ne fait donc que (re)commencer quand on voit les molosses en présence.
    Le véritable enjeu étant le contrôle de matières premières sur un fond de croyances religieuses et idéologiques inconciliables en l état actuel des choses.
    Ajouter à ça l incompétence et la versatilité d un macron incapable de tenir une ligne de conduite nette et déterminée car faible avec les puissants.
    À notre niveau une prévisible définitive perte totale de crédibilté,comme si nous avions besoin de ça.
    Au Moyen-Orient de nouveaux bombardements et leurs conséquences y compris pour l Europe et le risque de perte de contrôle par un belligérant qui pourrait étendre l incendie au delà du Moyen-Orient c est à croire que certains veulent la guerre à grande échelle ou sont vraiment très maladroits.
    Ne pas compter sur le macron pour faire office d'agent pacificateur.

    RépondreSupprimer
  9. Je plussoie ceux qui ne veulent pas prendre parti, les DEUX côtés sont aussi nazes l'un que l'autre au point que même une vielle baderne toxique comme le Colonel Lang estime la situation irrécupérable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. realist: le colonel Lang ? qui c'est celui-là. On n'est pas obligé de prendre part, qui plus est tant le pb est complexe mais tout de même, qui envoie sa "population " au casse-pipe ?

      Supprimer
    2. Qui c'est?
      Ancien responsable mondial du renseignement militaire US (DIA) spécialiste du moyen orient, correspondant US auprès de l'armée Israelienne, parlant couramment l'Arabe (et le Français), ancien Spécial Forces, vétéran du Viet-Nam (ou il faisait déjà du renseignement) et de l'Irak et ex-attaché militaire au Yemen.
      (c'est pas juste un blogueur...)
      Donc il ne devrait pas avoir d'états d'âme pour soutenir la ligne "officielle". Eh ben, non...

      Supprimer
  10. Envoyer des gens désarmés (femmes et enfants compris) au casse-pipes est criminel. Compter les morts et compter sur les morts est aussi criminel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi se priver puisque des milliards finissent dans les caisses du Hamas et du Fatah ? Quand le Rainbow Warrior a été coulé, Greenpeace a réçu 20 millions (de nos poches) du gouvernement français : les ours et les baleines n'en ont pas vu la couleur d'un seul billet.

      Un jour à l'aéroport, je me suis retrouvé nez à nez avec Leila Shahid et ses gardes du corps : elle l'avait l'air de tout sauf d'une pauvre malheureuse. Et que dire de la veuve Arafat qui vient régulièrement à Paris claquer la fortune de son vieux qui n'était même pas palestinien ?

      Le gens qui ont massivement voté pour le Hamas n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux mêmes.

      Supprimer
  11. Bonjour,

    Comme le disait fort justement Raphael Enthoven au moment où le burkini enflammait les réseaux sociaux*, dans l'expression "jeter de l'huile sur le feu" le problème n'est pas l'huile mais le feu.
    On peut en dire autant de l'expression "souffler sur les braises" utilisée par tous les médias pro-palestiniens pour vilipender Donald Trump qui a osé mettre son ambassade à Jérusalem, le problème n'est pas le souffle mais la braise.
    Les Palestiniens avaient prévenu... il y aurait des martyrs par centaines. Il y a dans l'islam un culte du martyre et du mortifère qui mériterait une psychanalyse !
    Avez-vous écouté la chronique d'Eric Zemmour ce matin ?
    Il constate que les Palestiniens utilisent la victimisation qui caractérise l'Occident d'aujourd'hui alors qu'Israël utilise la force qui caractérise plutôt l'Orient.

    Le parti-pris des médias français est total, l'émotion envahit tout comme de coutume, les méchants sont identifiés, va-t-on avoir droit à l'inoxydable Pascal Boniface à C dans L'Air pour dispenser la bonne parole islamophile face à l'agressivité insupportable d'Israël...?

    * A propos de burkinis, ont-ils donc tous disparus ou font-ils partie du paysage estival... on n'entend plus parler de rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. libres echanges: par delà le conflit, ces morts qui ne servent qu'au Hamas, comme tu dis, vu d'ici et à travers nos lucarnes, ce qui m'horripile le plus, comme d'habitude, c'est l'absence de recul de nos médias, la désinformation et leur parti pris. Insupportable.

      Boniface, Plenel, Miller, la France Insoumise, etc...tout ça c'est la même clique: les islamos gauchistes

      Supprimer
  12. Bonjour Corto, je suis bien évidemment partagée et j'hésite à prendre partie car cette situation inextricable arrange ceux qui ne veulent pas vraiment que cela s'arrange... Est-ce que je me trompe ?
    Car comment expliquer qu'on envoie au casse-pipe des enfants sachant qu'en face un État défend ses frontières. Qu'Israël abuse quelquefois de son pouvoir, ce n'est pas faux de le dire mais la mauvaise foi est surtout chez ceux qui tire les ficelles et je ferais un parallèle avec les passeurs qui attirent les migrants en Europe non pour les sauver de la misère (quand on voit dans quelles conditions ils vivent, c'est honteux !) mais pour une idéologie. Pour le Proche-Orient, c'est pareil: certains ont (des) intérêt(s) à ce que ça pète et c'est toujours le Peuple qui est sacrifié au nom de la Grande Finance maquillée en Droit de l'Homme qui a bon dos.

    RépondreSupprimer
  13. J'ai habité en Israël, longtemps. Suffisamment pour éviter les discussions sur la question qui, pour diverses raisons, ne passent pas la barre de mon cerveau reptilien: en fait je n'ai aucune objectivité et je déteste les Palestiniens de toutes mes tripes.

    Mais une chose est certaine: les mouvements comme le Hamas se servent depuis longtemps de leur propre peuple comme chair à canon et martyrs. La guerre de la communication, ils l'ont gagnée depuis longtemps, depuis les divers gouvernements occidentaux jusqu'à l'ONU, personne ne fait l'effort d'analyser des faits objectifs, le coupable est toujours le même et connu d'avance.

    Franchement j'ai entendu assez de cris de joie après des attentats que pour en avoir quoique ce soit à fiche si ces lançeurs de pierres et de cocktails Molotov se prennent des balles. Et on se demande pourquoi ils manifestent exactement. Après tout, Israël est sorti de la Bande de Gaza en 2005 en laissant les Palos aux commandes, non? Et à part péter toutes les infrastructures, ils ont fait quoi depuis qu'ils sont chez eux? Vivre en paix ou changer les lieux en base de lancement de roquettes?

    Sérieux, quand je regarde ce trou à rats j'ai envie de poser du parquet vitrifié tout du long.

    RépondreSupprimer
  14. 70 ans que cela dure ,ils n'ont pas encore fait comme le France la guerre de cent ans .
    Avec un peu de chance cela se terminera faute de combattants .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. claude henri: fort peu de chances que cela finisse faute de combattants...

      Supprimer
  15. Pourquoi "estime que c'est son territoire". C'est véritablement son territoire octroyé en 1947 par une résolution de l'ONU.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques Benillouche: exact, mon " estime " est erroné ! Au temps pour moi.

      Supprimer
  16. Le gros problème des pays arabes voisins d'Israël,c'est qu'ils voient ce qu'est devenu le petit Etat juif,un Etat moderne,démocratique,doté d'une puissant armée,alors qu'ils croupissent dans la misère et la dictature.
    La réussite de l'Etat hébreux les enrage,surtout qu'ils ne sont pas parvenus à l'anéantir en trois occasions: 1948,1967,1973;pire même,ces juifs qu'ils méprisaient les ont à chaque fois battus à plate couture.
    Pour l'orgueil des Arabes et le sentiment de supériorité islamique,que leurs anciens dhimmis juifs se soient émancipés est tout simplement insupportable pour eux.

    Ils n'avaient qu'à accepter le plan de partage de la Palestine en deux Etats,qui leur avait été proposé en 1948,plutôt que de s'y mettre à quatre pour chercher à anéantir le nouvel Etat.

    Naturellement,Israël est absolument dans son droit dans la défense de sa frontière et de son territoire,face à des foules de va-nu-pieds fanatisés...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous avez oublié 1956...

      Popeye

      Supprimer
  17. En Israël ils essayent de rentrer en France ils sont déjà rentrés
    Bien à vous Bernard

    RépondreSupprimer
  18. Pour compléter...
    Pierre André Taguieff,dans son dernier livre,analyse très bien la coloration islamique et jihadiste de plus en plus nette qu'a prise le nationalisme palestinien.
    Nationalisme palestinien porté d'ailleurs sur les fonts baptismaux par le grand mufti de Jérusalem Al Husseini,allié d'Hitler et pro-nazi...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  19. Delibra
    Bonsoir Monsieur Corto , votre billet est un peu brutal, mais je suis de votre avis. Le Hamas envoie des hommes, des femmes des enfants au massacre sans état d'âme, pour servir sa propagande anti-israélienne.Bien que n'ayant pas de famille , d'amis , de connaissances d'origine Israélienne je soutiens ce peuple depuis toujours. Chez moi il y avait le livre d'Anne Franck,nos parents nous avaient incité à le lire...Pour que nous sachions que ce peuple avait vécu l'horreur de la déportation. Nous avons beaucoup d'admiration pour ce peuple qui survit, au milieu de l'adversité par son courage , son intelligence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, le couplet "on a beaucoup souffert, vous savez" ,ca commence à être répétitif
      Ça ne saurait en aucun cas remplacer un mauvais accord ( lequel vaudra toujours mieux qu'une bonne guerre et j'en parle en connaissance de cause puisque c'est en Europe qu'ont eu lieu et auront lieu l'essentiel des affrontements de l'humanité)

      Ceci dit ,s'ils veulent s'exterminer mutuellement, à leur santé !

      Nous avons d'autres emmerdements à gérer, chomisme, dette, pollution, hypofertilite de la populace native,agressivite des alogenes , vieillissement de la populace, sans se sentir obligé de prendre partie dans ce merdier

      Comme disent mes kouzins magyars "chacun sa merde"

      Supprimer
  20. Géo

    "Youtube Trump déchire l accord nucléaire iranien quelles conséquences?"

    +Transfert d ambassade à Jérusalem et événements en résultant.

    Ce n est pas un hasard.

    Clair que D. Trump a vite compris après son élection qu'il ne peut gouverner sans compromis avec le "Deep State".
    L auteur de la vidéo:elle explique que Lemaire va essayer de négocier aux USA un accord pour que les entreprises françaises en Iran aient un régime de faveur particulier.
    Rectif:Lemaire va mendier la mansuétude du maître.
    Il peut déjà aller se faire cuire un oeuf-Tafta le Lemaire.Pas de taille!

    Revue de photos du macron chez D.Trump dans la vidéo:

    Clair que le premier est inféodé au second.N ayant pas la carrure pour affronter un adversaire et bien le macron aurait décliné la rencontre ou alors envoyé un émissaire de stature conséquente mais encore faut-il disposer de tel homme et admettre ses propres limites.
    N est pas Louis 11 qui veut pour se tirer d un si mauvais pas.

    Ces éléments assemblés confirment que tout ce qui se passe au Moyen-Orient va encore nous coûter très cher,en dépit des futurs mensonges de la Presse blaireauphile hexagonale.

    RépondreSupprimer
  21. Un bébé de 8 mois mort de suffocation à cause des gaz lacrymogènes.

    Peut-être.
    Je vais certainement faire une remarque oiseuse : donc les fumées on ne peut plus toxiques dégagées par la combustion des pneus est de toute évidence hors de cause?

    Et quand j'entends ce matin à la radio les lamentations du "pauvre père" qui a enterré son enfant (une fille, d'ailleurs il me semble)...drapé dans un drapeau palestinien, il ne me vient qu'une remarque à propos de ce post de monsieur Corto :

    CQFD

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiré de JForum.fr :
      "La version du décès du nourrisson est à présent mise en cause, ont indiqué des sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS.

      “Nous avons beaucoup de témoignages qui mettent en doute la fiabilité de cette information”, a confirmé un porte-parole de l’armée israélienne, Avihai Adrei, au site d’information Walla!.

      Selon le rapport palestinien, il n’était pas clair dans l’immédiat à quelle distance se trouvaient le bébé – identifié comme étant Leila al-Ghandour – et sa famille de la barrière de sécurité.

      D’après les informations obtenues par i24NEWS auprès de sources sécuritaires, le bébé souffrait de problèmes cardiaques depuis sa naissance.

      Sa famille aurait convenu d’un accord avec l’organisation terroriste Hamas pour annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu’il aurait été tué à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d’une compensation financière significative."

      Matthias Inbar, journaliste et analyste militaire pour i24NEWS a contribué à cet article. i24news.fr

      Supprimer
    2. Un médecin de Gaza a fortement remis en doute la cause de la mort d'un bébé de huit mois - extrêmement médiatisée - décédé selon le ministre gazéen de la santé après avoir inhalé du gaz lacrymogène lors des affrontements.
      Le fait même d'incriminer Israël dans la mort de ce bébé qui n'avait rien à faire, en toute hypothèse, sur des lieux considérés comme périlleux, en dit long sur le climat de bienveillance et d'intelligence qui préside aux débats médiatiques.
      Gilles-William Goldnadel

      Supprimer
  22. Comme il est dit dans l'article, vous pouvez louer la retenue israélienne qui a permis d'éviter des milliers de morts.
    Gaza n'est plus occupée que par le Hamas et autres Djihad islamique (les deux financés par l'Iran), Israël s'en étant retiré depuis des années mais permettant le passage quotidien de milliers de tonnes de produits (à condition qu'ils ne servent pas à la terreur) et soignant dans ses hôpitaux des milliers de Gazaouis.
    La victimisation est l'arme préférée des pervers pour confusionner les foules ignares -- et abruties de propagande par la médiacrassie française -- incapables de distinguer bourreaux et victimes.

    RépondreSupprimer
  23. Finalement, et quoiqu'on en pense, mon cher Corto, ces morts et ces blessés n'auront que l'importance que les media voudront continuer à leur donner. Ils ne serviront bientôt plus qu'à des joutes politiciennes. Si crime il y a eu, on en sera réduit à se demander à qui il profite. Gageons qu'il y aura des gagnants de part et d'autre. Les seuls perdants seront ceux qui croyaient encore au processus de paix devenu improbable voire impossible.

    RépondreSupprimer
  24. Exactement, Corto. Même si d'un point de vue général il y a à boire et à manger des deux cotés, comme disait ma grand'mère, il y a longtemps que les "palestiniens" ont dépassé la mesure. Des jeunes surtout, et maintenant des femmes, vont au casse-pipe soit en toute connaissance de cause, soit pour toucher une prime s'ils sont blessés, les familles en feront des martyrs de la cause et seront indemnisées, et les dirigeants se planquent lâchement derrière en espérant, je regrette d'avoir à le dire, le plus de morts possibles.
    Et je le dis à l'attention des israéliens ou pro-israéliens qui viennent par là, attention de ne pas amalgamer les dirigeants et médias qui, EN FRANCE, sont pro-"palestiniens" ou anti-israéliens, en tout cas le disent, et l'ensemble du peuple français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains, hélas, que le peule français ne soit pas concerné par ce conflit car il n'a toujours pas compris que nous avons les mêmes ennemis.
      De plus il n'est en rien informé de la réalité israélienne puisque la presse lui ment en permanence (l'AFP est aux ordres du Quai d'Orsay dont la haine d'Israël n'est plus à démontrer).
      Mais merci pour votre avis.

      Supprimer
    2. Si nous avons les mêmes ennemis, qu'est ce qui justifie que nous nous sentions contraints de les accueillir sur notre sol ?
      Surtout ceux qui sont expulsés d'Israël ?
      Par exemple les sanpapié noirs ?
      Nous n'en avons aucunement besoin et pourtant après un tour de passe passe dounier et mediatik nous les verrons arriver en vronze

      Supprimer
  25. D'accord avec l'article.
    Il faut noter pour une fois une collusion parfaite entre Russia Today et les média français ;)
    Il y a tout de la prédiction auto réalisatrice dans cette affaire.
    Amike

    RépondreSupprimer
  26. Une situation unique au monde: grâce à l'UNWRA et aux pays arabes qui se servent des Arabes palestiniens comme abcès de fixation,chez les palestiniens,on est réfugié de père en fils!
    Un droit héréditaire,en quelque sorte...

    Israël a utilisé le moyen qui s'imposait pour protéger ses citoyens des tentatives d'invasion de son territoire.
    Que le Hamas se soit servi de chair à canon,qu'il a envoyé se sacrifier,ne change rien à la situation.

    Pour l'Etat français,qui laisse ses citoyens se faire tuer comme à la parade,la comparaison avec Israël est cruelle.
    Il faut souligner que nos deux derniers "premiers flics de France" ont cumulé à eux deux un bilan impressionnant,en nombre de tueries et pourraient prétendre au titre du plus nul ou du plus incompétent.
    Le sinistre Cazeneuve,pour lequel appeler au jihad n'était pas un délit;le gâteux Collomb,vieillard égrotant complètement dépassé par les évènements...

    Vendémiaire.









    RépondreSupprimer
  27. Géo

    "Jcpa-lecape.org
    Qui sont vraiment les Palestiniens?"

    "Danilette.com le grand bluff du nom Palestine"

    Palestine,originellement appelée Terre des Hébreux, puis Terre d Israël et Terre de Judée.
    Où il est précisé que les Arabes n ont pas toujours voulu être appelés "Palestiniens" parce qu'ils considéraient que ce nom désignait les Hébreux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le conflit palestinien ne devrait pas être l'occasion de répéter n'importe quoi.

      Les ancêtres des Palestiniens sont les fameux Philistins, peuple venu de la mer et vaincu par Ramsès III au XIIIe siècle avant JC. Pharaon les laisse s'installer dans ce qui sera plus tard la région de Canaan. Leur présence est attestée par des poteries et des traces de murs de cités-états qui ont joui d'un commerce florissant, en particulier, de celui de l'huile d'olive sous la suprématie assyrienne.

      Ils sont entrés en conflit avec les nouveaux arrivants qui revendiquaient ces terres par droit divin.

      Supprimer
    2. Géo

      Avez vous des références de livres à ce sujet svp?

      Car ce n est pas l avis de l archéologue Éric Cline(" Jérusalem assiégée")qui réfute clairement l origine philistine des Palestiniens,suivi en cela par une majorité de chercheurs.
      Pas sûr qu'ils disent n importe quoi.
      D autres sources précisaient l intention de l empereur Hadrien d humilier les Juifs vaincus en donnant à cette terre le nom de Palestine en référence à leurs vieux ennemis Philistins.

      Supprimer
    3. Géo.


      Je reviens suite à un doute laissé par votre commentaire comparativement à des souvenirs de lecture.En fait l ancienne Palestine était seulement une étroite bande côtière dans laquelle se situe Gaza.Le manuscrit Harris est sauf erreur le seul à évoquer ce don de terre aux Philistins par Ramsès 3.Il est mis en doute et qualifié d incertain.Sources peu fiables.
      Des historiens et archéologues,dont Cline, ont considéré que l origine des Palestiniens actuels pouvait être plutôt arabe ou assimilée,nomade certes mais pas philistine.
      À ce sujet il y a un livre détaillé,"les secrets de l Exode"(Sabbah),où les deux auteurs attribuent une origine égyptienne aux Hébreux,qui seraient le peuple du pharaon " hérétique Akhenaton,peuple exilé après son renversement par Auremzeb,et qui aurait été chargé de constituer une marche militaire (Israël)contre les ennemis de l Egypte sis à l Est et au Nord.
      Quelle que soit la valeur de la thèse des auteurs du livre,force est de constater la nette similitude entre l hébreu " carré",massorétique,et des hiéroglyphes égyptiens.
      Par exemple,le lamed hébreu a les caractéristiques de l uraeus égyptien,le zayn et le tau,le Daleth et une partie de la double couronne d Égypte,etc...etc...

      Les peuples occupant la région attribuée aux Hébreux auraient été anéantis et ne pourraient être les ancêtres des actuels Palestiniens.

      Les deux sources que j avais données m ont paru sincères,comparativement à ce que j ai pu lire sur le sujet.Je n ai jamais trouvé jusqu'à présent d assertions sérieuses concernant une parenté entre Palestiniens et Philistins.
      Cette thèse de la marche militaire pour protéger l Égypte de ses ennemis héréditaires marquerait le destin d Israël d être toujours un genre de forteresse perpétuelle plantée au milieu d ennemis comme un bastion avancé et on peut deviner que ce n est pas prés de changer.

      Supprimer
    4. Géo

      Rectif:"général Horemheb".
      Pas la première fois que je mutile son nom.Marié à une soeur de Nefer-Titi.

      "Wikipedia:les peuples de la mer."
      Résumé des plus récentes découvertes sur la réelle origine des Philistins.
      Mer Egée et non pas Levantins.Plus même sûr que ce soit eux auxquels Ramsès 3 ait eu à faire.Ni même que ce soit lui qui les ait vaincus.Confirme l incertitude des faits.
      Il faut dire que depuis qu'ils ont été possédés avec la première propagande historique mensongère connue à grand renfort de textes et images gravées célébrant la "victoire" de Qadesh par Ramsès 2,les chercheurs sont devenus plus prudents.
      Actuellement la propagande continue de plus belle.
      Et aussi les passions qui interdisent de voir certaines vérités de peur de favoriser le camp que l on désapprouve alors que ce devrait être un autre sujet.

      Supprimer
    5. En résumé, tout le monde ment sauf les Israëliens...

      Relisez juste un peu l'Ancien Testament et vous constaterez par vous-même que partout où les Hébreux sont venus s'installer "parce qu'ils le valaient bien", ils se sont heurtés à des populations déjà présentes et bien installées, les fameux Philistins, entre autres, dont les archéologues ont retrouvé les traces dans les ruines de cités-états, modèles sociaux de l'époque.

      Les termes de royaumes, tels que Judée, Moab ou Samarie, sont des termes mensongers qui ne reflètent pas la réalité agricole/sociale de l'époque. On était roi des terres agricoles qu'on pouvait contrôler et exploiter autour de sa ville, pas plus.

      Les Hébreux, n'avaient pas plus le droit de préemption sur ces terres que les colons européens sur les terres indiennes. Mais le droit du plus fort oui ! Mais le fait de traduire cité-état par royaume de Machin dans l'Ancien Testament leur donne un pseudo air de légitimité. Et c'est sur leur légitimité à être là avant les autres que tiennent toutes leurs revendications territoriales.

      En matière de propagande historique, l'Ancien Testament n'est pas mal non plus avec son exode de milliers d'esclaves tournant en rond dans le sable mais assez bien fourni en or et en argent pour construire une idole à la gloire du Dieu Apis, sacrifier moutons et chèvres et fouler les grapes pou se livrer à l'ivresse et à la luxure. Bref, pour des esclaves, on était plutôt bien payé chez Pharaon.

      Les Hébreux ont vécu si longtemps en Egypte qu'ils en ont adopté de nombreuses coutumes et des effets de langage ou d'écriture, comme les Grecs Ptoléméiques plus tard.

      Ramses = "RMS" en hiéropglyphe ou fils de Ra - et Moïse = "MS" = fils de...mais de qui ? Je suppose que le suffixe dérangeant s'est perdu dans le sable du désert.

      Contrairement à ce que vous sous-entendez, je ne suis ni pour les uns, ni pour les autres ; je les laisse à leurs mensonges respectifs, qui leur font tant de bien depuis soixante-dix ans, ce qui, partant de là, tendrait à prouver une racine commune millénaire entre eux.

      Supprimer
    6. Géo

      J'ai assez en l esprit le contenu de l Ancien Testament pour avoir à le relire. mais n ai jamais oublié que la part de propagande y est prédominante.
      Du point de vue archéologique,les Philistins sont vus actuellement comme des nomades qui n ont pas occupé cette bande côtière massivement mais plutôt comme une élite du fait qu'ils employaient la force pour dominer les populations autochtones et ont dirigé en conséquence ces Cités-Etats.Ils étaient peu nombreux.Ils ont par la suite été anéantis ou se sont noyés aux populations déjà présentes.
      Quelles que soient les populations présentes dans ces régions les analyses sur le matériel génétique les ont démontrées Levantines et non pas Égéennes.Je doute que ces analyses soient des falsifications de l Histoire pour favoriser les Hébreux.

      "Tout le monde ment sauf les Israéliens"
      Phrase trop passionnelle.

      Il ne s agit pas de droit de préemption mais simplement de l usage de la force tel qu'il fut et sera encore pratiqué partout dans l Histoire.Tout dépend ensuite de l usage que les descendants font des terres gagnées par leurs ancêtres.

      Rapprocher Hébreux et colons européens en Amérique et génocidaires des Indiens me parait erroné.
      Dans l Antiquité l élimination physique collective ou la mise en esclavage étaient coutumières.On ne peut pas reprocher à un peuple de s être comporté comme tous les autres seulement quand il a le "tort" de gagner une guerre puisque les autres procédaient de même.Ils n étaient pas des tendres.Les moeurs de l époque.Nombre de tribus nomades invasives ont existé dans ces régions notamment,les peuples de mers en faisaient partie.

      Supprimer
    7. Véronique Allouche19 mai 2018 à 21:14:00

      L’ancien et le nouveau testament peuvent être interprétés. Moins sûr pour l’ONU dont la majorité des membres votèrent en 1947 pour la constitution de l’état d’Israël. S’en sont suivis les guerres successives provoquées mais perdues par ses voisins et qui amenèrent la conquête de nouveaux territoires...

      Supprimer
    8. Géo

      Au Canasson

      Et à ceux que ce sujet intéresserait.

      La stèle de Merenptah signale la présence de population israëlite en 1230 avant JC sur la terre appelée Palestine depuis Hadrien et qui fut le berceau de l État d Israël.
      L arrivée des Philistins sur les côtes de l étroite bande côtière appelée Palestine avant que ce nom ne soit étendu aux possessions des Juifs pour les punir,cette arrivée daterait autour de 1250 avant JC.
      Auparavant comme à cette epoque,dans la région de Canaan comme alentours on trouve de multiples ethnies,dont des (je cite)proto-Israëlites,pas toujours installés par la force à ce qui parait,découvertes suite aux fouilles archéologiques,
      et passage de nombreuses tribus plus ou moins nomades désireuses de piller,dominer ou s installer sur ces terres qui sont un carrefour de civilisations et un lieu d affrontements périodiques.
      On y voit les Égyptiens qui installent des garnisons,les invasions de Hyksôs qui fondent des cités florissantes puis détruites,les Phéniciens et auparavant,plus anciennement, les Natoufiens,peuplades nomades ou semi-nomades.

      Les pires oppresseurs dans les parages semblent avoir été les Assyriens sauf erreur.Mémoire de récits "croustillants".(dont ceux de Will Durrant histoire des civilisations)

      On ne peut pas souscrire à la thèse des Hébreux pratiquant seuls la force et la spoliation des territoires peuplés de populations paisibles,celà en raison du contexte de violences qui prévaut sur ces terres.Plutôt trop souvent des conflits âpres entre ethnies ou empires,situation qui s éternise de nos jours pour diverses raisons dont l une très certainement atavique.

      Supprimer
  28. Bonjour,

    HS mais je partage https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/ils-inventent-le-monde-de-demain_2006688.amp.html?__twitter_impression=true

    Titre: Ils inventent le monde de demain

    En 3ième position:
    François Molins
    64 ans, procureur de la République de Paris. Il rassure les Français face à la menace terroriste.

    Elle est pas belle la pertinence des journalistes ? François Molins invente le monde de demain ... tin on est vraiment en France, terre dont doit parler George Orwell.

    Cordialement,
    xyz.

    RépondreSupprimer
  29. désolé mais j'avais pas lu dans l'ensemble l'article

    En parlant de François Molins, le journaliste écrit:

    "Quand on évoque devant lui les superlatifs accolés à son nom, comme "icône" ou "superstar", ses joues s'embrasent, ses mains se crispent sur ses avant-bras."

    Bordel de uk, que bande de congénitaux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens